[Retour à la page précédente]

La participation de la police française
aux arrestations de Juifs.

Instructions de M.Hennequin, directeur de la police municipale, aux agents de police lors de la rafle du Vél' d'Hiv' Paris, 16-17 juillet 1942 :

1.  Les gardiens et inspecteurs, après avoir vérifié l'identité des Juifs qu'ils ont mission d'arrêter, n'ont pas à discuter les différentes observations qui peuvent être formulées par eux [...]

2.  Ils n'ont pas à discuter non plus sur l'état de santé. Tout Juif arrêté doit être conduit au Centre primaire.

3.  Les agents chargés de l'arrestation s'assurent lorsque tous les occupants du logement sont à emmener, que les compteurs à gaz, de l'électricité et de l'eau sont bien fermés, les animaux sont confiés au concierge.

4.  [...]
5.  [...]
6.  [...]

7. Les opérations doivent être effectuées avec le maximum de rapidité, sans paroles inutiles et sans aucun commentaire.

8. Les gardiens et inspecteurs chargés de l'arrestation rempliront les mentions figurant au dos de chacune des fiches :

     Indication de l'arrondissement ou de la circonscription du lieu d'arrestation ;

     "Arrêté par", en indiquant les noms et services de chacun des gardiens et inspecteurs ayant opéré l'opération ;

     Le nom de la personne à qui les clés auront été remises ;

     Au cas de non-arrestation seulement de l'individu mentionné sur la fiche, les raisons pour lesquelles elle n'a pu être faite et tous renseignements succincts utiles.

Paris, le 12 juillet 1942
Le Directeur de la Police Municipale,
signé HENNEQUIN


[Page d'Accueil]
[Retour à la page précédente]

Copyright ©Aloumim 2004 - Tous droits de reproduction, de traduction, d’adaptation interdits sans le consentement des auteurs.


Valid XHTML 1.0 Transitional
sigle